Devenir pigiste pour un livre sur les RPG japonais

Photographie du livre JRPG l'âge d'or du jeu vidéo où charlene verrier est pigiste et graphiste

Quelques mots sur ce projet

Titre du projet : J-RPG l’âge d’or du jeu vidéo
Client : Japan’s Doors Edition
Contexte : Japan’s Doors s’ouvre à l’édition avec ce premier volume. Il énumère un bon nombre de jeux vidéo représentant l’âge d’or du RPG japonais. Chaque jeux présenté fait l’objet d’un article.
Besoin : Rédiger de nombreux articles sur divers jeux vidéo déjà joué. Faire la mise en page d’articles pour aider la graphiste.
Rôle dans le projet : Pigiste et graphiste
Démarche projet : Participer à l’élaboration du document « Fil rouge » pour suivre la progression de chaque auteur et article. S’organiser pour la validation des écrits et visuels.
Livrable : Les écrits sont livrés en .odf (libre office) et les mises en page en .indd (indesign) avec indications.

Photographie du livre JRPG l'âge d'or du jeu vidéo où charlene verrier est pigiste et graphiste

Une première expérience en tant que pigiste et graphiste print

Le stage chez Japan’s Doors se passe à merveille. Le diplôme est obtenu. La prochaine année d’étude s’annonce positive. C’est dans cette optique que mon été commence. Il se démarque de par un projet en télétravail proposé par cette entreprise : devenir pigiste pour rédiger des articles sur le jeu vidéo. Difficile de dire non. Et à vrai dire, c’est plus agréable que de travailler une fois de plus en grande surface. C’est donc sous un œil nouveau que je rejoins l’équipe de cet ouvrage.

S’organiser est la clée d’une communication optimale

L’organisation et la communication sont les premiers mots venus à mon esprit. Toute l’équipe met un point d’honneur sur ces convictions pour avance rapidement et efficacement. Je m’adapte donc au rythme demandé et commence par fournir mes premiers textes. Une première version de l’article est fourni, et j’en attends les retours du rédacteur chef. Les contraintes sont nombreuses : nombre de mots limités, vocabulaire étendu, grande connaissance des jeux abordés, abordé toutes les facettes (graphisme, scénario, son, maniabilité, etc), et j’en passe d’autres. Cela me semblait bien fastidieux pour une première expérience d’indépendante imprévue.

Photographie du livre JRPG l'âge d'or du jeu vidéo où charlene verrier est pigiste et graphiste

Les jours passent et la visibilité projet commence à disparaître. La création du document « Fil Rouge » prend alors tout son sens. Il s’agit d’un simple calc sur Google Drive (un excel partagé) avec le statut des articles et les auteurs attribués. Nous sommes trois à faire évoluer ce document et à en optimiser son organisation. A la fin, il était aisé d’en distinguer : quels articles peuvent être prêt à la mise en page ; qui fait quel article ; quels sujets ont besoin de rédacteur ; la progression des articles, ce qui est en brouillon : quels articles ont reçus les retours, etc. Un suivi assuré sur un document simple, explicite et transparent.

En dehors de la communication interne, je pense également aux idées données pour la gestion de la campagne Ulule pour obtenir d’avantage de contributeurs, donner plus d’attractivité et rester présente et réaction auprès de ces derniers.

La date butoire et le besoin de mis en page

Initialement, seule une graphiste est sur la mise en page et la gestion du document InDesign. Elle assure la direction artistique et son déploiement. C’est donc naturellement qu’elle m’a demandé de l’aide. Effectivement, beaucoup d’articles sont arrivés en trompe sous l’œil de notre rédacteur en chef, en plus des retours sur le design. Je réceptionne les articles, créé des gabarits ,et met en place les courts articles. Le temps se fait rare, et c’est ainsi que je design les articles de plus grandes ampleurs.

C’est une première expérience sur bien des points : la vie d’indépendant, la recherche technique, la communication avec mes paires et la relation client. Fière de travail d’équipe et individuel, j’accueille ainsi ce souvenir avec bonheur.